lundi 23 avril 2018

Session aux Ecuyers le 15 avril : les photos !


Les voici, les voilà : les photos de la journée !
Roulage au circuit des Ecuyers le 15 avril. Photo 1. Pierre Volpatti
Roulage au circuit des Ecuyers le 15 avril. Photo 2. Pierre Volpatti
Roulage au circuit des Ecuyers le 15 avril. Photo 3. Pierre Volpatti
Roulage au circuit des Ecuyers le 15 avril. Photo 4. Pierre Volpatti
Roulage au circuit des Ecuyers le 15 avril. Photo 6. Pierre Volpatti
Roulage au circuit des Ecuyers le 15 avril. Photo 5. Pierre Volpatti
Roulage au circuit des Ecuyers le 15 avril. Photo 7. Pierre Volpatti
Grosse contrainte bien visible sur le pneu arrière !

mercredi 18 avril 2018

Grosse séance d’essais aux Ecuyers dimanche 15 avril



Premier roulage sur le sec depuis le 1er novembre dernier. Temps idéal, pas de pluie, 20 degrés. 

Circuit des Ecuyers
En attendant les photos de la journée, une vue sur ce sympathique circuit des Ecuyers

Sur ce circuit que j’apprécie et sur lequel je suis à l’aise, mes premiers chronos du matin étaient à 8 s de mon meilleur tour. Dur dur de reprendre ses marques après 6 mois d’arrêt.

Au fur et à mesure de la matinée, j’ai repris mes repères, j’arrive à m’amuser, et j’atterris à 8 dixièmes de mon meilleur temps en 1’59"8 avec des pneus en bout de vie… Pas si mal !


A midi, balles neuves !


Aurevoir Dunlop, bonjour Pirelli : je chausse les pneus conformes au règlement 2018 des Coupes de France Promosport.
Je m’attendais à ce que les Pirelli tiennent le pavé… et effectivement, ça tient le pavé !

2’02"0 la première session, 1’59"0 la deuxième en étant gêné, 1’58"0 la troisième. Je suis particulièrement content.

On sent que ça tient bien, ça tourne facilement, on peut prendre beaucoup d’angle. Un gros bémol tout de même : la sensation du pneu avant lors d’un freinage sur l’angle est moins bien qu’avec les Dunlop.

Revers de la médaille : l’usure.

Ca s’use vite. Très, très vite. Au bout d’une heure trente de roulage, les pneus sont à mi-usure. C’est un peu chiant pour un train de pneus valant 330 € chez Pirelli…

J’ai également profité des sessions pour essayer divers réglages de carburation. Reste plus qu’à étudier les relevés GPS pour évaluer le meilleur réglage ;)

Prochaine session à Carole, pour les essais libres du Promosport. J’y serai à partir de mercredi !

mardi 6 mars 2018

Fin du rodage à Carole le 4 mars


Après une première séance de 50 tours début février, le rodage s’est poursuivi ce dimanche au circuit Carole sous une pluie battante.

Il n’y a avait pas grand monde. Juste deux copains des Coupes de France Promosport et un (très) courageux pilote en pneus route.

J'adore prendre en photo ma CB 500 seule sur le parking du circuit Carole

55 tours bouclés.
Les soupapes n’ont pas fait de bisou au piston, la bielle n’a pas traversé le carter, le moteur ne pisse pas l’huile.
Bref tout va bien et le rodage est fini !

RDV semaine prochaine pour une sortie, sous le soleil je l’espère.


lundi 12 février 2018

Rodage à Carole le 3 février


C’était déjà il y a une dizaine de jours.

Après deux mois de dur labeur où la moto a subi deux transformations majeures (moto => pièces détachés sur étagères) puis (pièces détachées sur étagères + pièces neuves => moto), il était enfin venu le temps de roder.

Le 3 février il faisait moche. Très moche. A quel point ? A tel point que j’étais tout seul un weekend gratuit au circuit Carole. 

Seul au circuit Carole un weekend gratuit, c'est rare ! Pierre Volpatti
Seul au circuit Carole un weekend gratuit, c'est rare !


En même temps, avec une pluie fine et glaçante et 3°C au plus chaud de l’aprem, les motards étaient restés au chaud.

Cet élan d’enthousiasme a suscité la curiosité du personnel du circuit. Ainsi j’ai pu répondre à diverses questions du genre « Tu n’as pas d’amis ? », « Le chauffage est en panne chez toi ? », « Tu n’as vraiment rien de mieux à faire aujourd’hui ? ».

Non, je n’avais rien de mieux à faire :)


Le rodage dans des conditions pourries, c’est pas facile


Je m’élance très gentiment, j’écoute tous les bruits du moteur et de la partie-cycle. 

Je suis très concentré sur la moto… et pas du tout sur la piste. Si bien que je me vautre lamentablement au premier virage du premier tour à cause de la piste ultra-glissante (c’est un euphémisme) et de mon manque d’attention.

Une très légère glissade sans la moindre conséquence ni la moindre rayure. C’est déjà ça.

Puis j’enchaîne les tours. 50 au total. Ce qui est beaucoup.

C’est très compliqué de rester concentré dans le froid et sur ce demi-rythme imposé par le rodage, mais au moins, je n’ai pas été embêté par les autres motards !

Bref, tout s’est bien passé. La moto fonctionne parfaitement. 

RDV à la prochaine sortie !


La CB 500 bien démontée pour subir une petite réfection avant la saison. Pierre Volpatti
La CB 500 bien démontée pour subir une petite réfection avant la saison
Segments, joints de culasse, coussinets, ressort d'embrayage, filtre à air, le B.A.-BA de la réfection moteur. Pierre Volpatti
Segments, joints de culasse, coussinets, ressort d'embrayage, filtre à air : le B.A.-BA de la réfection moteur

jeudi 1 février 2018

Petite sortie au circuit Carole le 13 janvier...


C’était il y a deux semaines déjà.

Après-midi froide mais sèche - c'est assez rare pour être souligné en cette période de mousson - l’occasion parfaite de dégourdir les bielles de la CB 750 Martin.

Une bonne soixantaine de tours bouclés… et un café chaud obligatoire à l’arrivée pour se réchauffer :)

CB 750 Martin au circuit Carole - Pierre Volpatti


mercredi 27 décembre 2017

La saison moto 2017 est finie, mais la préparation de la saison 2018 a déjà commencé


La saison de roulage moto est finie, mais le travail de préparation pour la saison prochaine a déjà commencé depuis un moment.

Démontage de mes trois moteurs, métrologie complète, choix des meilleures pièces, changement des coussinets et des joints.
L’idée est de remonter le meilleur moteur dans la moto, et d’en remonter un second opérationnel qui restera sagement dans le camion - sauf en cas de problème du premier.

La tâche n’est pas difficile, mais cela représente une quantité de travail importante.

L’occasion de vérifier la légendaire fiabilité de ces moulins de CB 500 : aucune pièce n’est HS sur les 3 moteurs. Assez incroyable, d’autant que deux des trois ont - à ce qu’on m’a dit - plus de 100 000 km…

3 moteurs de CB 500 pour en faire un de compétition - Pierre Volpatti
La CB 500 à poil - Pierre Volpatti
Un bel alignement d'arbres à cames de CB 500 - Pierre Volpatti
Aucune pièce KO sur les 3 moteurs - Pierre Volpatti
Une autre vue de la CB 500 dénudée - Pierre Volpatti

mardi 7 novembre 2017

Roulage à Carole, 1er novembre. Record du tour perso battu pour la dernière de la saison


Le 1er novembre c'est férié. Déjà, c'est bien. Mais quand le circuit Carole est ouvert, c'est encore mieux.

Beau temps et pas trop froid m'ont permis de me régaler pour la dernière sortie de la saison.

Dernière sortie moto de la saison à Carole - Pierre Volpatti
Dernière de la saison 2017 à Carole. RDV en 2018 !


Une soixantaine de tours effectués... et un nouveau record perso en 1'12"9 malgré le trafic important et un embrayage à bout de souffle. Mon ancien meilleur tour était en 1'14"0... 

Très content de cette sortie, j'ai le moral gonflé à bloc pour passer l'hiver et me préparer au mieux pour la saison prochaine.
La moto est au chaud et va tranquillement se faire désosser et inspecter en profondeur.

Pour info, le calendrier des Coupes de France Promosport 2018 est sorti aujourd'hui même : http://www.cdfpromosport.fr/une-nouvelle-ere-debute-en-2018/